Le Roundup face à ses juges

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Image

Un film de Marie-Monique Robin - 1h30 - Documentaire - 2017

À la lumière du procès symbolique de Monsanto tenu en 2016, ce film documentaire long-métrage expose l’ampleur du scandale sanitaire lié au Roundup, herbicide le plus vendu au monde. Un réquisitoire accablant, paroles de victimes et d'experts à l'appui.

Projection le vendredi 12 avril à 19h00 au Village de l'Eperon

En présence de Marie-Monique Robin (la réalisatrice)

Projection gratuite, sans réservation, dans le parc du Village de l'Eperon

Pour aller plus loin

Depuis plusieurs années, l’inquiétude ne cesse de croître quant aux dangers du pesticide le plus utilisé au monde dans les champs et les jardins : le glyphosate. D’autant qu’en 2015, le Centre international de recherche sur le cancer l’a déclaré « cancérigène probable » pour l’homme, contredisant ainsi les agences de santé américaines ou européennes qui avaient assuré l’innocuité du Roundup de Monsanto, puissant herbicide dont le principe actif est le glyphosate.

Prolongeant son enquête retentissante de 2008 sur les dangers des produits toxiques de la firme américaine (« Le Monde selon Monsanto »), Marie-Monique Robin montre dans ce film que la dangerosité du glyphosate est plus grande encore qu’on le craignait. Dans le monde entier, il rend malades ou tue sols, plantes, animaux et humains, car l’herbicide est partout : eau, air, pluie, sols et aliments. Le produit, cancérigène, est aussi un perturbateur
endocrinien, un puissant antibiotique et un chélateur de métaux. D’où autant d’effets délétères documentés ici par des entretiens très forts avec des victimes aux États-Unis, en Argentine, en France et au Sri Lanka, ainsi qu’avec de nombreux scientifiques.

Ce film révèle l’un des plus grands scandales sanitaires et environnementaux de l’histoire moderne. Il montre que, face à l’impuissance ou l’absence de volonté des agences et des gouvernements pour y mettre fin, la société civile mondiale se mobilise : en octobre 2016, s’est tenu à La Haye le Tribunal international Monsanto, où juges et victimes ont instruit le procès du Roundup, en l’absence de Monsanto, qui a refusé d’y participer. Donnant son fil conducteur au film, ce procès a conduit à un avis juridique très argumenté, qui pourrait faire reconnaître le crime d’« écocide ».

 

Le site de Marie-Monique Robin : https://www.mariemoniquerobin.com/

 

logo-ffcr2019-blanc-320x120.png
© Copyright 2019 Festival du Film Citoyen de la Réunion. Tous droits réservés.

Search